75 ans ! Et vive demain !

Trois quarts de siècle, la belle affaire !

75 ans aujourd’hui. Il va être temps de songer à l’avenir. Un nouveau tour de piste m’attend. Il devrait durer deux bonnes années et me mener vers les lieux et les êtres qui m’ont touché en plein coeur durant plus de cinq décennies de bourlingue.

Premier reportage dans le Sud algérien, 1970

Faisant écho aux récits, livres et reportages déjà publiés ou mis en ligne au fil des ans sur bourlingue.net et sur YouTube, il ne me restera qu’à en faire autant avec les retrouvailles de demain…

Retrouvailles dans la steppe mongole avec Bolto, 22 ans plus tard…

De l’extrême Sibérie, où j’ai perdu des amis, aux confins de la Patagonie, où je m’en suis fait ; des îles de la reine Charlotte, qu’il convient désormais d’appeler Haïda Gwaïi, aux contreforts sahariens du Tassili n’Ajjer, où la tradition résiste encore aux temps modernes ; des glaces du Saint-Laurent aux flots de l’Amazone ; de la Mongolie nomade à la Roumanie enracinée, des cowboys aux gauchos, des marins aux chercheurs d’or et aux conquérants de l’inutile…

Nord-ouest argentin

Je retrouverai Raoul et ses nostalgies océanes, Bolto et sa steppe infinie, Maxime et ses humeurs québécoises, Juan-José et ses fiers criollos, tant d’autres dont l’image et le souvenir me reviendront au fur et à mesure que tirerai le fil de l’écheveau.

Nous croiserons à nouveau le regard. Nous nous serrerons dans les bras à nous en étouffer, comme au premier jour. Nous comblerons le vide de ces décennies sans nouvelles. Je les écouterai. Les enregistrerai aussi, les photographierai et les filmerai une fois encore, s’ils le veulent bien.

Eux, s’ils sont encore de ce monde ; leurs femmes, leurs frères et soeurs, leurs enfants, si ces amis d’un jour et de toujours ont eu la mauvaise idée de passer sur l’autre bord sans m’en prévenir.

Par les mots, les sons et les images, je vous dirai au jour le jour mes retrouvailles, mes émois, mes émerveillements. Mes peines aussi car il y en aura.

Je repars pour un nouveau tour de piste. Le dernier ? Pas sûr…

Alex Décotte, 27 novembre 2019

4 réponses à 75 ans ! Et vive demain !

  1. Hello Alex,
    Bon anniversaire, felicidades!
    Il paraît qu’on est vieux quand on a des souvenirs à la place des rêves. Tu as encore de la marge!
    C’est moins exotique, mais si ta route de retrouvailles passe par le Valais, je serai ravie de te revoir. Et Narcisse aussi!
    Bises amicales
    rosemarie

  2. Benoit-Guyod dit :

    Bien cher Alex,
    Tant pis ou tant mieux si je me répète, on n’attrape pas tous les jours le quart de siècle…
    TRES BON ET BEL ANNIVERSAIRE !
    Que ces nouveaux tours de piste soient bien longs et jalonnés de rêves et de souvenirs pour notre plus grande joie : à te « suivre », on s’y croit et on y est toujours un peu !
    En attendant de te rencontrer par Ferney et par le vaste pays de Voltaire,
    Grosses douces bises amicales,
    Madeleine

  3. Martine et André Dutoit dit :

    Cher Alex
    Nous espérons de tout coeur que, pendant ces 365 jours de ton nouvel âge, tu rencontreras la joie, tu flirteras avec le bonheur, tu trinqueras avec la chance, tu riras avec la santé et tu profiteras de la vie.
    Nous te souhaitons un très heureux anniversaire !

    Martine et André

  4. PHILIPPS Patricia dit :

    Je souhaite un très joyeux anniversaire au jeune bourlingueur à la septantaine entamée mais à l’enthousiasme non entamé… Que tous les vents te soient favorables dans tes futures bourlingues. Prends quand même ton canard gonflable, la mer monte !
    Bises
    Patricia Philipps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *